Amitié autour du ballon rond

28 Nov 2017 | Coulisses de mes livres

Il est fait mention de football dans mon roman. Sans être le sujet principal du récit, il est néanmoins à l’origine de l’amitié qui est au cœur de l’histoire. Les habitants de Liverpool vibrent pour le soccer. La majorité des supporters arborent la couleur rouge de leur club, rivalisant ainsi avec le bleu des supporters d’Everton F.C.

Everton est un district de Liverpool, et son club de football est le rival historique du Liverpool F.C. Lorsque les deux clubs se rencontrent, il s’agit du Merseyside derby. Le grand derby régional étant celui qui oppose Liverpool F.C à Manchester United, l’équivalent chez nous du derby historique entre les Verts de Saint-Étienne et l’Olympique Lyonnais.

Everton F.C a joué autrefois dans le stade mythique d’Anfield, situé à Anfield Road, avant de migrer en 1892 vers son stade actuel : Goodison Park.

Je me suis trouvée dans le centre de Liverpool en 1973, l’année où la ville a remporté le Championship, 74e championnat d’Angleterre. Les gens étaient juchés jusqu’en haut des réverbères pour apercevoir et acclamer leur équipe. C’était une marée humaine rouge.
Elle me revient à l’esprit à chaque fois que je contemple la cocarde rouge ornée d’une coupe argentée, souvenir de mon excursion ce jour-là.

On peut alors imaginer que Benny et Bertrand arborent leurs écharpes rouges les soirs de match. Et la chanson entonnée par Benny est celle que font entendre les milliers de supporters venus encourager leur équipe.
You’ll Never Walk Alone (« Tu ne marcheras jamais seul ») est à l’origine une chanson écrite en 1945 pour la comédie musicale Carousel. Elle est aussi connue pour être l’hymne et la devise de plusieurs clubs de football, surtout britanniques, comme le Liverpool football club.
Plusieurs stars de la chanson l’ont chantée à travers le monde, mais à Liverpool elle reste liée au groupe de rock des années 60, originaire de la ville, que je vous laisse découvrir ci-dessous. Il s’agit de Gerry and the Pacemakers.

Voici également une vidéo qui vous permettra de réaliser à quel point cette chanson fait vibrer les supporters de Liverpool (à partir de 2′ environ).

L’histoire du football anglais n’est cependant pas synonyme d’euphorie permanente.
Deux événements auxquels je fais référence dans le roman sont venus assombrir la liesse populaire : en premier lieu le drame du Heysel en Belgique, le 29 mai 1985, qui opposait le Liverpool F.C à la Juventus de Turin. La présence de nombreux hooligans est à l’origine du drame qui fit 39 morts et de nombreux blessés.
Il y eut ensuite la tragédie du 15 avril 1989 dans le stade de Hillsborough à Sheffield, avec la mort de 96 personnes et de très nombreux blessés.
Les vidéos qui suivent vous permettront de revivre, pour certains d’entre vous, ou de découvrir, pour d’autres, l’ampleur des traumatismes engendrés.
Sans doute un de plus pour Benny, qui en avait subis auparavant, et s’apprêtait à en un subir un autre au cours de mon récit.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Vous avez aimé ?

Faites découvrir cette page !