Coquelicot

24 Août 2016 | Textes et poèmes

Le soliloque du coquelicot

Un coquelicot tout surpris de se retrouver sur une toile, agrémenté de deux yeux, d’un nez et d’une bouche est sur le point de parler. Veut-il protester ?

— Je n’ai jamais demandé à prendre forme humaine ! Surtout avec un maquillage totalement fantaisiste !

Ou bien est-il  au contraire heureux qu’on lui donne la parole ?

— Je vais enfin pouvoir dire que nous sommes maintenant trop peu nombreux. Les champs de coquelicots de Monet deviennent rares. Il serait peut-être temps de réagir pour que la rougeur de nos robes continue d’émailler le paysage!

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Vous avez aimé ?

Faites découvrir cette page !