Apparition

19 Nov 2016 | Textes et poèmes

Il s’apprêtait à boire son café, lorsqu’il s’aperçut que le liquide sombre qu’il consommait au quotidien avait disparu. Chose encore plus étrange, qui lui  fit pousser un cri et reposer le bol précipitamment sur la table, un visage, dont le nez ressortait de la faïence, le fixait. Il se recula, effrayé par l’apparition, et il lui fallut plusieurs minutes avant qu’il se décide à regarder une nouvelle fois. Le nez était toujours là.

Aussi bizarre que cela puisse paraître, il se surprit à adresser la parole à ce visage sans bouche.

— Qui êtes-vous ?

— Ton reflet.

— Je ne comprends pas !

— Je suis celui que tu penches chaque jour sur ton bol : un visage renfrogné, peu causant, qui n’a pas conscience de vivre aux côtés d’une femme aimante. Celle qui, entre autres choses, prépare le café une fois levée, afin de te gagner du temps. Tu te montres souvent peu aimable à son égard, parfois même violent. Alors j’ai décidé de prendre les choses en main et de te parler. Non, non ! Ne cherche pas une autre tasse. Tu me retrouveras en face de toi à chaque fois que tu te comporteras de la sorte.

L’homme se leva quand même pour se saisir d’un autre bol, puis d’une autre tasse, et dut  se rendre à l’évidence : le nez était dans tous les récipients.

Il lui vint alors l’idée de le casser. Chaque fois que l’objet dont il voulait se débarrasser heurtait le sol, il sentait un coup violent assené à son visage.

Lorsque son épouse rentra du travail en fin d’après-midi, elle découvrit son mari le visage couvert d’ecchymoses, allongé au milieu de débris de vaisselle.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Vous avez aimé ?

Faites découvrir cette page !