Otto Preminger

25 Avr 2016 | Textes et poèmes

Il fait nuit. Une route sombre file sous les roues d’une voiture invisible. Ambiance d’un film noir. Des gangsters en fuite ? Des policiers  à la poursuite de truands ? Les phares du véhicule éclairent les bas-côtés. Et illuminent un panneau, placé au beau milieu de la route, tel un écran de cinéma, dans l’attente de la projection d’un film. On n’y lit point le nom d’une ville. Mais celui du réalisateur, Otto Preminger.
Imaginons un instant que la bobine imprimée juste au-dessus laisse le film se dérouler, nous pourrions visionner une de ses œuvres : Fallen Angel. L’histoire d’un crime passionnel.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Vous avez aimé ?

Faites découvrir cette page !