Poème

29 Août 2018 | Textes et poèmes

La vague qui déferle

N’est point celle des flots

Qui inondent une plage,

Mais celle d’un amour

Qui se déverse en elle,

Puis reflue à jamais,

Abandonnant son lot

De larmes et de regrets

Pour le restant des jours.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Vous avez aimé ?

Faites découvrir cette page !