Setsuko

9 Mai 2016 | Textes et poèmes

Le 7e art revisité.

Que semble apercevoir Setsuko Hara dans le film de Kurosawa Je ne regrette rien de  ma jeunesse ? Son regard paraît se perdre dans le lointain. Dans ce drame passionnel sur fond de mutation politique du Japon, elle incarne à la fois une femme de traditions et une femme moderne,  prise dans les tourments d’un trio amoureux. Ce qui me touche chez elle, c’est son magnifique visage empreint à la fois de mélancolie et de souffrance. L’action se déroule en 1933. Le film date de 1946.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Vous avez aimé ?

Faites découvrir cette page !