Soupçons

4 Avr 2016 | Textes et poèmes

Elle semble fort surprise, l’héroïne du film d’Hitchcock, Soupçons. Un film qui porte bien son titre puisque Lina (Joan Fontaine) soupçonne son mari Johnnie Aysgarth (Cary Grant)  d’avoir tué son meilleur ami Beaky. Elle le soupçonne de beaucoup de choses, mais surtout de vouloir l’empoisonner. Ah ! l’ombre de Johnnie gravissant l’escalier en portant le verre de lait mortel sur un plateau. Et le regard de Lina, lorsque son mari lui présente le breuvage au lit.

Les soupçons de Lina et ses visions mettent en place un climat menaçant, qui fait oublier l’humour des premières scènes. Et l’on se prend à douter du fringant Johnnie, pour ne plus voir en lui qu’un criminel. Alors qu’il n’est qu’un mari injustement soupçonné par une épouse en proie au doute permanent et à l’imagination fertile.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Vous avez aimé ?

Faites découvrir cette page !