Visages

28 Sep 2020 | Textes et poèmes

Obsession

Les visages m’obsèdent,
Leurs regards me percent.
Chacun d’eux me possède,
Me capte, me transperce.
Ouverts ou bien fermés
Leurs yeux très loin m’emportent
Vers un monde rêvé
Où s’entre-ouvre une porte.
Surgit l’imaginaire
Où tout devient possible,
Où les être se mêlent,
Les choses se transforment.
Ils ne font que se taire
Mais narrent l’indicible.
Ce qui était formel
Enfreint toutes les normes.
Visages fantastiques
Ou bien encore songeurs,
Formes asymétriques
Qui suscitent la peur.
Ces visages sans noms
Me hèlent et me fascinent.
Silencieux ils le sont,
À jamais le seront.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Vous avez aimé ?

Faites découvrir cette page !