Zachary

13 Juin 2015 | Actualité et projets

Je viens de regarder le reportage sur le Syndrome des Jambes sans Repos, maintenant appelé maladie de Willis Ekbom, qui affecte le personnage de Zachary dans le roman de M.I.A, Max.
Je m’y retrouve à travers les divers témoignages : l’errance médicale (on m’a fait porter des bas de contention, donné des veinotoniques, on a proposé de me retirer les veines saphènes), les doutes sur l’état psychique du malade, l’état de profonde dépression, le soulagement apporté par la marche ou une activité cérébrale intense, les médicaments que l’on essaie les uns après les autres, leurs effets secondaires, l’épuisement de tout l’organisme, les répercussions sur le travail, les douleurs, l’envie de se taper la tête contre les murs quand la crise est trop importante…

Merci à M.I.A d’œuvrer à mieux faire connaître la maladie de Willis Ekbom. Je conseille vivement de se rendre sur le site de l’AFE pour y découvrir d’autres témoignages.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Vous avez aimé ?

Faites découvrir cette page !